Les Carmes
La Rentrée de La Mort !
Mercredi 18 Septembre à 21h30
LE CHAT À NEUF QUEUES
Rétrospective Dario Argento
v

De Dario Argento

Avec James Franciscus, Karl Malden, Catherine Spaak

Le reporter Carlo Giordanni et Franco Arno, un ancien journaliste devenu aveugle, enquêtent sur le meurtre d’un membre de l’institut Terzi, spécialisé dans la recherche génétique et les prédispositions chromosomiques à la violence.#Italie 1h52 1971

Interdit aux moins de 12 ans

« Deuxième volet de sa trilogie animale débutée un an plus tôt avec L’oiseau au plumage de cristal, Dario Argento signe avec Le chat à neuf queues une variation réjouissante autour des codes du giallo, en même temps qu’il rend hommage à l’horreur gothique italienne dans une fameuse séquence de cimetière brumeux. Autour d’une intrigue riche en énigmes et en chaussetrappes, Argento affûte son style. Tourné en cinémascope et doté d’un casting international (James Franciscus, sorti des Évadés de la planète des singes, et Karl MaLden, vedette cathodique des Rues de San Francisco et second couteau deja confirmé du cinéma hollywoodien), le deuxième film d’Argento fait enfin de la famille et de la filiation l’origine de tous les maux et des pathologies criminelles. » Jean-Baptiste Thoret (Extrait du livre Le magicien de la peur

Je souhaite recevoir la programmation par email

C’est sans doute le film que nous attendions. Depuis quelques années déjà, avec génie et brio, parfois austérité, Bruno Dumont bouscule les codes cinématographiques, remet en cause les idées reçues sur ce que devrait être un film pendant que bien d’autres se plient aux diktats des professionnels de la profession. Nous l’en remercions de tout cœur. Sa Jeanne, à la fois généreuse, populaire et universaliste est bouleversante, du premier au dernier plan. Elle en déconcertera plus d’un, mais elle ne pourra que vous émouvoir.

On retrouve dans Tu mérites un Amour, Hafsia Herzi, comme nous l’avions tant aimée dans La Graine et le mulet. Comme pris sur le vif, ce film auto-produit, se construit autour d’un flot de paroles qui, comme rarement au cinéma, semble surgir sans prévenir d’une émotion incontrôlable. Parfois brutes, sans tabou, pessimistes parfois, elles ne font que parler d’amour.

 

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter