Les Carmes
La Rentrée de La Mort !
Mercredi 2 Octobre à 21h30
L'OISEAU AU PLUMAGE DE CRISTAL
Rétrospective Dario Argento


De Dario Argento

Avec Tony Musante, Suzy Kendall, Enrico Maria Salerno

Sam Dalmas, un écrivain américain de passage à Rome, assiste à l’agression d’une jeune femme. Déclaré témoin oculaire par la police, Dalmas décide d’effectuer ses propres recherches.#Italie/All 1h32 1970

Interdit aux moins de 12 ans

« Alors qu’il vient de co-écrire avec Bernardo Bertolucci l’histoire de Il était une fois dans l’ouest de Sergio Leone, le jeune Dario Argento signe son premier film. Coup de tonnerre dans le ciel du thriller transalpin et acte de naissance fracassant de l’un des futurs maîtres du cinéma de la peur, L’oiseau au plumage de cristal popularise un genre, le giallo, né en 1924 sous la forme de romans de gare et dont Mario Bava avec La fille qui en savait trop et Six femmes pour l’assassin en 1964, a forgé les codes cinématographiques. L’oiseau porte déjà toutes les traces du futur réalisateur de Suspiria dont un soin inégalable apporté à la beauté formelle. Mis en musique par Ennio Morricone, L’oiseau au plumage de cristal marque également les débuts de Vittorio Storaro, le futur chef opérateur d’Apocalyspe Now et du Dernier tango à Paris. » Jean-Baptiste Thoret (Extrait du livre Le magicien de la peur)

Je souhaite recevoir la programmation par email

C’est sans doute le film que nous attendions. Depuis quelques années déjà, avec génie et brio, parfois austérité, Bruno Dumont bouscule les codes cinématographiques, remet en cause les idées reçues sur ce que devrait être un film pendant que bien d’autres se plient aux diktats des professionnels de la profession. Nous l’en remercions de tout cœur. Sa Jeanne, à la fois généreuse, populaire et universaliste est bouleversante, du premier au dernier plan. Elle en déconcertera plus d’un, mais elle ne pourra que vous émouvoir.

On retrouve dans Tu mérites un Amour, Hafsia Herzi, comme nous l’avions tant aimée dans La Graine et le mulet. Comme pris sur le vif, ce film auto-produit, se construit autour d’un flot de paroles qui, comme rarement au cinéma, semble surgir sans prévenir d’une émotion incontrôlable. Parfois brutes, sans tabou, pessimistes parfois, elles ne font que parler d’amour.

 

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter