Les Carmes
Séance Rencontre avec la réalisatrice Judith Grumbach
Mardi 25 avril à 20h
UNE IDEE FOLLE

UNE IDEE FOLLE

 

De Judith Grumbach

Tourné dans neuf établissements scolaires - publics et privés, de la maternelle au collège, aux quatre coins de la France - Une Idée Folle pose la question du rôle de l’école au XXIème siècle, à travers le témoignage d’enseignants, d’enfants, de parents ainsi que d’experts de l’éducation. À quels défis les citoyens de demain vont-ils devoir faire face et comment les y préparer ? En cultivant l’empathie, la créativité, la coopération, la prise d’initiative ou encore la confiance en soi et l’esprit critique chez les élèves, en parallèle des savoirs fondamentaux, les enseignants de ces écoles font un rêve fou : celui de former une future génération de citoyens épanouis et responsables qui auront à cœur de transformer positivement la société qui les entoure. #Fr 1h21

 
En partenariat avec le CERCIL
Jeudi 27 avril à 19h30
UNE HISTOIRE DE FOU

de  Robert Guédiguian
 

 

Berlin 1921, Talaat Pacha, principal responsable du génocide Arménien est exécuté dans la rue par Soghomon Thelirian dont la famille a été entièrement exterminée. Lors de son procès, il témoigne du premier génocide du 20ème siècle tant et si bien que le jury populaire l’acquitte.
Soixante ans plus tard, Aram, jeune marseillais d’origine arménienne, fait sauter à Paris la voiture de l’ambassadeur de Turquie. Un jeune cycliste qui passait là par hasard, Gilles Tessier, est gravement blessé.
Aram, en fuite, rejoint l’armée de libération de l’Arménie à Beyrouth, foyer de la révolution internationale dans les années 80. Avec ses camarades, jeunes arméniens du monde entier, il pense qu’il faut recourir à la lutte armée pour que le génocide soit reconnu et que la terre de leurs grands-parents leur soit rendue.
Gilles, qui a perdu l’usage de ses jambes dans l’attentat, voit sa vie brisée. Il ne savait même pas que l’Arménie existait lorsqu’Anouch, la mère d’Aram, fait irruption dans sa chambre d’hôpital : elle vient demander pardon au nom du peuple arménien et lui avoue que c’est son propre fils qui a posé la bombe.
Pendant que Gilles cherche à comprendre à Paris, Anouch devient folle de douleur à Marseille et Aram entre en dissidence à Beyrouth… jusqu’au jour où il accepte de rencontrer sa victime pour en faire son porte parole.

# Fr, 2h15

Séance Spéciale "Chômage, Précarité, Halte aux idées reçues !"
Vendredi 28 avril à 20h
MOI, DANIEL BLAKE

Moi Daniel Blake

de Ken Loach.

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d'aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider…
 

Chômage, Précarité, Halte aux idées reçues !
Les vingt-cinq organisations réunies dans ce livre ont en commun de lutter, chacune dans leur domaine, contre le chômage et la précarité, ces réalités qui minent la société française depuis plus de quarante ans. Dans le prolongement de leur action, elles prennent ici la plume pour contrecarrer idées reçues et contrevérités, présenter des expériences novatrices et montrer le vrai visage des chômeurs, victimes et non coupables, mais surtout acteurs et citoyens engagés de notre société. Une invitation à la solidarité pour multiplier les initiatives et porter ensemble, grâce à une large mobilisation citoyenne, un véritable changement !
Coordonné par Jean-François Yon, préface de Ken Loach
Organisations partenaires : AC !, ADIE, APEIS, APF, ATD-Quart Monde, Attac, CFE-CGC, CGT, CIP, CNIDFF, le mouvement Colibris, Collectif Roosevelt, Coorace, Crepi, DAL, Emmaüs France, FNARS, France terre d’asile, JOC, MNCP (et les Amis du MNCP-PARTAGE), Pacte civique, Secours catholique, SNU PE-FSU, Solidaires.

 
Vivement Dimanche!
Dimanche 30 avril à 18h
LE FEU FOLLET
Notre ciné-club/ Cycle LOUIS MALLE

LE FEU FOLLET

De Louis Malle

Alain Leroy, bourgeois trentenaire et alcoolique, est revenu à Paris afin de suivre une cure de désintoxication. Sa femme Dorothy est restée à New York. Autrefois mondain abonné aux soirées de débauche, Alain est aujourd'hui las de la vie. Les retrouvailles successives avec ses amis d'antan ne l'aident en rien. Même Lydia, une belle jeune femme, amie de Dorothy, avec qui il a passé une nuit ne semble pouvoir le sauver de son désespoir et de son dégoût. Alain, angoissé et mélancolique, pense qu'il doit mettre fin à ses jours... #Fr 1h50 

 

 

Séance Débat Rencontre... avec le réalisateur
Mardi 2 mai à 20h
LE MAITRE EST L'ENFANT
Séance soutenue par les Amis du Monde Diplomatique

LE MAITRE EST L'ENFANT

«Quelle valeur peut avoir la transmission de la connaissance, si la formation de l’homme est négligée ?» Maria Montessori

Nous rêvons tous d’un avenir radieux pour nos enfants : une vie personnelle féconde et une vie sociale harmonieuse. L’école les y prépare en partie. Alors, quelle pédagogie choisir ? Je vous invite à découvrir celle de Maria Montessori.

Maria Montessori, à partir de ses observations scientifiques, a découvert qu’en respectant la personnalité de l’enfant et en lui offrant un lieu répondant à ses besoins de développement, il pouvait s’épanouir et construire des bases solides pour vivre avec joie l’aventure humaine. En 1907 à Rome, elle a ouvert une école maternelle où elle a pu mettre au point une méthode pédagogique qui a eu très vite un retentissement considérable dans le monde et qui aujourd’hui est en plein essor…

Ce documentaire vous invitera à découvrir les grands concepts de cette pédagogie et surtout comment ils se mettent en œuvre dans la réalité du quotidien d’une classe maternelle où j’ai tourné durant toute l’année 2015.

#Fr 1h30

 
Soirée Spéciale
Jeudi 4 mai à 20h
LES FLEURS BLEUES
En partenariat avec l'association Loire Vistule

De Andrzej Wajda

Dans la Pologne d’après-guerre, le célèbre peintre Władysław Strzemiński, figure majeure de l’avant-garde, enseigne à l’École Nationale des Beaux Arts de Łódź. Il est considéré par ses étudiants comme le grand maître de la peinture moderne mais les autorités communistes ne partagent pas cet avis. Car, contrairement à la plupart des autres artistes, Strzemiński ne veut pas se conformer aux exigences du Parti et notamment à l’esthétique du « réalisme socialiste ». Expulsé de l'université, rayé du syndicat des artistes, il subit, malgré le soutien de ses étudiants, l’acharnement des autorités qui veulent le faire disparaître et détruire toutes ses œuvres.

 

 

"L’ultime chef-d’œuvre de Wajda : un testament magnifique et poignant." Les Fiches Cinéma

 

 

 

Dans le cadre de la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie
Mardi 16 mai à 20h
TRANS X ISTANBUL
Un événement organisé par l'Association Ciné Mundi

TRANS X ISTANBUL 

Un film de Maria Binder

Des centaines de femmes transsexuelles vivent dans les grandes villes de Turquie. Depuis 2009, le nombre d’assassinats de transsexuels a augmenté. Même si les crimes commis envers cette communauté font l’objet d’enquêtes policières et de procès, les auteurs évitent en général les poursuites. Comment se fait-il que les crimes de haine augmentent ? Le film tourne autour d’Ebru, une transsexuelle d’Istanbul qui se bat contre les meurtres et déportations dont sont victimes ses compagnons. Elle a elle-même vécu l’exclusion au sein de sa famille, de la société mais aussi de son pays. #Turquie/Allemagne - 1h49 - 2014 

 

 

 

 

 

 

Les C(h)armélites
équipe
lieu
partenaires
À l'AfFiche
horaires
films
ProChainement
évènements à venir
films à venir
La P'tite Bobine
PratiQue
tarifs
plan d'accès
J'aime le Cinéma
J'aime le Cinéma
Je souhaite recevoir la programmation par email

Depuis longtemps, nous programmons et admirons les films de Kore-eda. Tel Père, Tel Fils,  Notre petite Sœur, I wish, Nobody Knows ou encore Still walking en font, pour nous, une forme de Tchekhov japonais. Après la tempête, qui était projeté à Cannes l’année dernière, sort enfin et nous ne pouvions que partager le plaisir que nous avons eu à le voir !

L’année dernière, une grande surprise espagnole était arrivée sur nos écrans sous la forme de La Isla Minima. Des acteurs formidables portaient ce film réjouissant dans des paysages sublimes. Après le deuxième film du réalisateur du film (L’Homme aux mille visages), voici La Colère d’un homme patient, incarné par Antonio de la Torre, un polar pas moins réjouissant que La Isla Minima.

Le Procès du Siècle est un film bienvenu qui rappelle la primauté de la vérité face à l’obscurantisme et aux idées nauséabondes qui circulent trop facilement de nos jours.

Adieu Mandalay aussi, sur l’immigration birmane en Thaïlande.

Cette semaine est aussi celle du début de notre cycle Louis Malle avec la projection du Feu Follet. L’un de ses meilleurs films, belle réflexion sur la futilité de l’existence. Ne voyez pas de sous-texte dans ce choix pour commencer le cycle, mais que le plaisir de montrer ce beau film, avec Maurice Ronet au sommet de son art, un noir et blanc comme on ne sait plus en faire et une virtuosité cinématographique qui montre bien que Louis Malle a été un des plus grands réalisateurs français. Et, peut-être le seul qui ait réellement fait aussi une carrière d’auteur aux Etats-Unis ainsi que comme documentariste…

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter