Les Carmes
séances de la semaine
Aucune séance cette semaine.
* séance accessible
Réalisation : 
Jakob Schuh, Jan Lachauer
Genre : 
Animation
Durée : 
1h01
Version : 
VF, Dès 6 ans
Année de sortie : 
2017
synopsissynopsis

Après Charlie et la Chocolaterie, une nouvelle adaptation d’un livre de Roald Dahl.

Comment réinventer les contes de fées avec humour et intelligence...
Imaginons que Le Petit Chaperon Rouge et Blanche-Neige soient de vieilles copines... Elles feraient alliance pour se débarrasser de prédateurs affamés ou d’une belle-mère meurtrière. Et que ferait Jacques (celui du haricot magique) s’il avait Cendrillon pour charmante voisine ? Un loup aux allures de dandy nous raconte...

Le Loup

Tout droit sorti d’un film noir des années 50, il apparaît vêtu d’un trench-coat et coiffé d’un feutre. Prédateur habitué à vivre dans la forêt, il sait toutefois se montrer très courtois mais attention, c’est un manipulateur…

Chaperon Rouge

Adorable petite vendeuse de fleurs, elle se transforme en héroïne solitaire animée par une colère froide lorsque sa grand-mère est dévorée par un loup. Archétype du bandit redresseur de torts, vêtue de son manteau en poils de loup, elle exerce un temps le métier de tueuse à gages, répondant au nom de « Mademoiselle Rouge ».

Blanche-Neige

Princesse douce, gentille et… blonde, contrairement à l’image véhiculée habituellement. Son amitié avec Chaperon Rouge l’aidera à surmonter le décès prématuré de sa mère. Fuyant le royaume pour échapper à sa terrible belle-mère jalouse de sa beauté, elle devient cuisinière et bonne à tout faire pour sept gentils nains amateurs de courses hippiques. Grâce au miroir magique qu’elle vole au château, la petite troupe va enfin miser sur le bon cheval !

Jack

Jack est un garçon pauvre et pas toujours très propre que sa mère, véritable harpie, ne cesse de réprimander. Épris de sa voisine la belle Cendrillon, ce cœur simple est un doux rêveur qui ne semble pas très futé : il a vendu sa vache à la fée en échange d’un minable haricot ! Mais à force d’obstination, l’amour et la réussite l’attendent au bout du chemin.

Cendrillon

Enfermée à la cave par ses deux horribles sœurs, elle ne rêve que d’une chose : se rendre au bal pour rencontrer le prince qu’elle espère épouser. Grace à la bonne fée, son vœu est exaucé et elle se retrouve à danser un mambo endiablé avec le prince, totalement sous son charme. Mais Cendrillon, intelligente et sensible, va refuser de se marier car sa majesté s’avère être despote plutôt que gentilhomme.

Monsieur Cochonnet

Directeur d’une banque, il est l’un des "trois petits cochons". Confortablement assis derrière son guichet vitré, il ne lève les yeux de ses tabloïds que pour encaisser l’argent de ses clients. Plein de mépris, il renvoie Chaperon Rouge quand elle vient récupérer ses économies. Il l’a en réalité ruinée en utilisant son argent pour un projet immobilier. Cette attitude lui coûtera la peau des fesses… au sens propre !

Les C(h)armélites
équipe
lieu
partenaires
À l'AfFiche
horaires
films
ProChainement
évènements à venir
films à venir
La P'tite Bobine
PratiQue
tarifs
plan d'accès
J'aime le Cinéma
J'aime le Cinéma
Je souhaite recevoir la programmation par email

Lucky, Le Lion est Mort ce soir, Cœurs Purs, Las marimbas del infierno, Bangkok Nites, In The Fade, Simon et Theodor, La Douleur, La Chasse au Lion à l’Arc… 10 inédits aux Carmes cette semaine. 10 films rien que pour vous ! Sans compter les 17 autres qui restent à l’affiche !

Nous ne tentons pas de battre un record mais simplement de vous offrir toute la beauté cinématographique de ce début d’année.  Et faisons notre possible pour rattraper notre retard et vous proposer tous ces beaux films que, faute de place, nous n’avons pu vous montrer au moment de leur sortie nationale ! Tout en restant dans l’actualité…

Prix d’interprétation à Cannes pour sa performance (oui, on peut parler de performance) Diane Kruger est magistrale dans le film de Fatih Akin. In The Fade. Comme tout bon polar, le film est aussi, et surtout, le portrait d’une Allemagne contemporaine et l’occasion de poser un certain nombre de questions que d’aucun voudraient taire…

Marguerite Duras a vécu la dernière guerre tout à la fois comme une femme dont le mari avait été déporté, comme résistante, mais aussi, comme écrivain. Lucide, étonnée, désespérée parfois, elle a, pendant ces années, tenu un journal, écrit des textes que lui inspirait tout ce qu’elle voyait, ce qu’elle vivait, les gens qu’elle rencontrait ou affrontait. Ce sont ces récits et des extraits de son journal qui ont abouti à La Douleur.

Emmanuel Finkiel dont nous avions déjà beaucoup aimé les précédents films (Voyages, Nulle Part Terre Promise, Je ne suis pas un salaud) s’est lancé dans une aventure qui semblait impossible, adapter ce chef-d’œuvre de Marguerite Duras. Et il n’y a rien de plus réjouissant que de voir une adaptation cinématographique réussie d’un grand roman.

Nous avons le grand plaisir d’accueillir Emmanuel Finkiel ce dimanche à 15h pour qu’il nous parle de son film en avant-première !

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter