Les Carmes
accueil accueil / à l'affiche / films / ...
Facebook Twitter
séances de la semaine
Mer
15/05/2019
13:30* / 17:10* / 19:10*
Jeu
16/05/2019
15:40* / 17:40* / 19:40*
Ven
17/05/2019
15:15 / 19:40 / 21:30
Sam
18/05/2019
15:30 / 19:40 / 21:30*
Dim
19/05/2019
15:40 / 17:40 / 19:40
Lun
20/05/2019
15:30 / 17:30 / 21:20
Mar
21/05/2019
13:20 / 17:30 / 19:45
* séance accessible
Réalisation : 
Jim Jarmusch
Avec : 
Bill Murray, Adam Driver, Selena Gomez...
Genre : 
Comédie/Epouvante-Horreur
Durée : 
1h43
Version : 
VOSTF, Interdit au moins de 12 ans
Nationalité : 
USA
synopsissynopsis

Dans la sereine petite ville de Centerville, quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l’évènement le plus étrange et dangereux qui allait s’abattre sur Centerville : THE DEAD DON’T DIE – les morts sortent de leurs tombes et s’attaquent sauvagement aux vivants pour s’en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville. 

Film d'ouverture et en compétition au Festival de Cannes 2019

Je souhaite recevoir la programmation par email

Un instant, nous étions tentés de filer la métaphore autour du titre du film de Jim Jarmusch The Dead Don’t Die, ainsi que de celui de Pedro Almodovar Douleur et Gloire. En effet, ces deux titres nous font rêver, évoquent beaucoup de choses, ne serait-ce que les films auxquels ils renvoient, avec humour pour l’un, avec gravité pour l’autre… Le Romero de la série des Zombies pour le premier, bien des films de Douglas Sirk pour le second. Mais concernant Pedro Almodovar, il faut aussi et surtout dire que ce dernier opus renvoie au meilleur de Almodovar et clôt, en tout cas temporairement, la trilogie commencée avec La Loi du Désir et poursuivie avec La Mauvaise éducation. Une fiction autobiographique pourrions-nous dire. Nous aurions mis beaucoup de Passion à filer la métaphore. Comme toujours. Comme son réalisateur Ryusuke Hamaguchi qui, après Asako et Senses, poursuit son exploration de la psyché japonaise.

On nous a aussi beaucoup demandé Lourdes. Alors nous avons fait des miracles, poussé les murs et trouvé de la place pour le film ainsi que pour Le Chant de la forêt.

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter