Les Carmes
accueil accueil / à l'affiche / films / ...
Facebook Twitter
séances de la semaine
Aucune séance cette semaine.
* séance accessible
Réalisation : 
Justine Triet
Avec : 
Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos, Gaspard Ulliel
Genre : 
Comédie Dramatique
Durée : 
1h40
Version : 
Avec avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Nationalité : 
France
synopsissynopsis

En compétition au Festival de Cannes 2019

Sibyl est une romancière reconvertie en psychanalyste. Rattrapée par le désir d'écrire, elle décide de quitter la plupart de ses patients. Alors qu'elle cherche l'inspiration, Margot, une jeune actrice en détresse, la supplie de la recevoir. En plein tournage, elle est enceinte de l'acteur principal… qui est en couple avec la réalisatrice du film. Tandis qu'elle lui expose son dilemme passionnel, Sibyl, fascinée, l’enregistre secrètement. La parole de sa patiente nourrit son roman et la replonge dans le tourbillon de son passé. Quand Margot implore Sibyl de la rejoindre à Stromboli pour la fin du tournage, tout s'accélère à une allure vertigineuse…

 

Je souhaite recevoir la programmation par email

Soyons honnêtes, il y a des films que nous sortons parce que nous pensons qu’ils vous plairont, et nous pouvons nous tromper ; il y a des films que nous voulons vous faire découvrir parce qu’ils en valent la peine ; et il y a des films que nous vous proposons parce que nous les aimons inconditionnellement. Roubaix, une lumière fait partie de cette dernière catégorie. Vous dire combien nous avons aimé le film serait sans doute trop long. Et en même temps, pourquoi nous priver d’une partie infime de ce plaisir. Ce plaisir est tout d’abord visuel. Puis sensoriel et enfin émotionnel. En s’inspirant d’un documentaire tourné dans un commissariat de Roubaix, Desplechin nous offre un film qui pourrait être inspiré d’un roman de James Ellroy. Mais il offre aussi à notre regard, une image poignante et saisissante de la société actuelle portée par l’incarnation d’un  Roschdy Zem au sommet de son art.

 

Dans un tout autre registre, voici aussi Thalasso, un film hors catégorie.Comme ces montées du Tour de France dont on se demande par quel secret médical ou miracle de la nature, certains coureurs les avalent comme d’autres prennent leur petit-déjeuner.

Houellebecq, Depardieu, deux personnalités hors normes, qu’on adore ou qu’on déteste, qu’on adore détester ou qu’on déteste aimer. Deux personnalités extraordinaires qui font preuve d’un second degré, d’un humour tout à fait déjanté dans ce film où la fiction se départage avec difficulté de la réalité. 

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter