Les Carmes
séances de la semaine
Aucune séance cette semaine.
* séance accessible
Réalisation : 
Edouard Carrion
Durée : 
1h15
Nationalité : 
France
synopsissynopsis

Dans un immeuble du quartier d'Orléans-la Source, plusieurs habitants se croisent, sans se fréquenter. Mais un jour une mère de famille, Eva, découvre que son mari lui a caché ses impayés de loyer et qu’ils risquent l’expulsion. La réalisation a fait appel à de nombreux amateurs, de la Source et d’ailleurs, à des professionnels du son et de l’image, ainsi qu’aux comédiens professionnels Zakia Allel et Christophe Thébault. Ils ont tous accepté de participer bénévolement à cette aventure associative, qui a aussi donné lieu à de nombreux partenariats.

notre avis
Ce projet porté par l’association sourcienne ECLIPSA* a reçu le soutien du Contrat de Ville de l’agglomération Orléans Val de Loire (domaine culture et cohésion sociale) Subventionné par l’Etat (CGET, DRAC), la Mairie d’Orléans, la Région Centre – Val de Loire et le Fonjep. Il a reçu le soutien financier du Groupe La Poste, du Mécénat Crédit Agricole Assurances, de la SA HLM Pierres et Lumières et du CROUS Orléans-Tours. Animé par le réalisateur Edouard Carrion et Nelia Chihuaïlaf, un atelier hebdomadaire a rassemblé, six mois durant, des adhérents d’ECLIPSA. Bénévoles et familles du quartier d’habitat collectif ont écrit ensemble le scénario d’un film de fiction, qu’ils ont intitulé : On n’est pas là pour marcher tout seul.
Les C(h)armélites
équipe
lieu
partenaires
À l'AfFiche
horaires
films
ProChainement
évènements à venir
films à venir
La P'tite Bobine
PratiQue
tarifs
plan d'accès
J'aime le Cinéma
J'aime le Cinéma
Je souhaite recevoir la programmation par email

Nous avons vécu un lundi épique. Et cela ne tenait pas seulement à la tempête qui traversait le pays !

Le lundi est le jour où nous programmons, négocions les films que nous vous proposons à compter du mercredi. Au regard de leur succès, nous négocions l’exposition de ceux que nous gardons ; en fonction de nos goûts, de notre place et de leur plan de sortie nous discutons des séances de ceux qui arrivent. Au bout du compte, nous cherchons à faire cohabiter des films qui, sinon, se prendraient les places les uns des autres. Il y a toujours le plus gros qui voudrait toute la place… Le plus petit qui voudrait exister. Et tous, ont une certaine légitimité dans leurs attentes. Au bout du compte nous tentons d’arbitrer, de trouver un équilibre entre l’offre la plus forte et la plus étonnante, entre le film le plus « attendu » et le film le plus « inattendu », entre le plus sûr et la surprise.

Certaines semaines, nous avons le sentiment de nous glisser dans le moule de la conformité (mais jamais totalement) ou du train-train. Il y en a d’autres où nous sommes particulièrement fiers de notre proposition parce qu’en bonne intelligence avec les distributeurs nous avons réussi à vous proposer un panel de films aussi divers que nous, aussi riche que votre curiosité.

Cette semaine fait partie des semaines fastes, de celles dont nous nous souviendrons. Depuis deux semaines, vous faites un beau succès au dernier film de Robert Guédiguian et puis, à celui de Xavier Beauvois.  Deux valeurs sûres mais nous avions encore des œuvres importantes à vous proposer. Importantes à divers niveaux. Importantes par l’attachement que nous leur portons, parce qu’elles nous touchent et ce qu’elles nous apportent. Des films qui sortent dans peu de salles à travers le pays. Les Orléanais font partie des privilégiés qui peuvent voir L’usine de Rien, Les Bienheureux, Vienne avant la nuit dans un cinéma de leur ville ! Et nous sommes rudement fiers d’y contribuer.

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter