Les Carmes
Vivement Dimanche !
Dimanche 15 Juillet à 18h
LES ENFANTS DU PARADIS
Cycle Prévert

Les enfants du paradis

De Marcel Carné
Avec Arletty, Jean-Louis Barrault, Pierre Brasseur
 

Paris, 1828. Sur le boulevard du Crime, au milieu de la foule, des acteurs et des bateleurs, le mime Baptiste Deburau, par son témoignage muet, sauve Garance d'une erreur judiciaire. C'est ici que commencent les amours contrariées de Garance, femme libre et audacieuse, et de Baptiste qu'elle intimide et qui n'ose lui déclarer sa flamme. Mais aussi ceux de Nathalie, la fille du directeur du théâtre, qui aime Baptiste, et Frédérick Lemaître, un jeune acteur prometteur, qui entame une liaison avec Garance, tandis que cette dernière aime aussi Baptiste en secret.#FR-1945-3h02

 

"Le découvrir aujourd'hui dans sa version somptueusement restaurée renforce encore cette impression que l'industrie du cinéma français, ses arts et techniques, son artisanat, atteignaient avec "Les Enfants du paradis" un sommet historique." Libération

Les C(h)armélites
équipe
lieu
partenaires
À l'AfFiche
horaires
films
ProChainement
évènements à venir
films à venir
La P'tite Bobine
PratiQue
tarifs
plan d'accès
J'aime le Cinéma
J'aime le Cinéma
Je souhaite recevoir la programmation par email

Est-il nécessaire de présenter Bécassine ? Est-il nécessaire de vous présenter Bruno Podalydès ? Quoiqu’il en soit, vous imaginez bien ce que peut donner l’association de ce formidable et imaginatif réalisateur avec ce personnage important de notre inconscient collectif ! De quoi anticiper beaucoup de plaisir !

 

Contrairement à ce que son nom pourrait vous faire croire, How to talk to girls at parties n’est pas un nouveau Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations, mais une comédie réalisée par le génial réalisateur de Hedwig and the Angry Inch, John Cameron Mitchell.

 

Have a nice day est l’expression commune des commerçants américains pour souhaiter à leurs clients une bonne journée. C’est un peu aussi une manière de dire au revoir. Et selon le ton qu’on emploie cela peut ne pas être particulièrement chaleureux. Dorénavant, c’est aussi le titre d’un film d’animation tout à fait étonnant. Un film chinois à la Tarantino, style Pulp Fiction.

Sur ce, nous vous souhaitons une très belle journée et semaine !

 

N’oubliez pas l’avant-première exceptionnelle de Libre en présence de Cédric Herrou, jeudi 21 à 19h30.

Ainsi que la séance rencontre avec Nadir Dendoune autour de son film Des Figues en Avril, samedi à 18h

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter