Les Carmes
Opéra en quatre actes et un prologue (1890)
Samedi 18 janvier à 19h
LE PRINCE IGOR
OPERA NATIONAL DE PARIS

Grande épopée russe célèbre pour ses Danses polovtsiennes, l’unique opéra de Borodine questionne la responsabilité du leader face à son peuple. Après avoir abandonné le pouvoir au despotisme de son beau-frère pour partir au combat, Igor est fait prisonnier avec son fils. De son refus de pactiser avec l’ennemi à son retour auprès des siens, les actes du prince invitent à repenser nos propres valeurs morales. En délestant l’œuvre de son plus élémentaire folklore, la mise en scène de Barrie Kosky souligne cet universel besoin d’éthique.

 

Durée : 3h45 dont 1 entracte de 35 mn.
En langue russe, sous-titré en français.
Présenté par Alain Duault.

 

 

  • Musique : Alexandre Borodine
  • Livret : Alexandre Borodine
  • D'après Vladimir Stassov, lui-même adapté
  • du Dit de l’ost d’Igor
  • Direction musicale : Philippe Jordan
  • Mise en scène : Barrie Kosky
  • Décors : Rufus Didwiszus
  • Costumes : Klaus Bruns
  • Lumières : Franck Evin
  • Chorégraphie : Otto Pichler
  • Chef des Chœurs : José Luis Basso
  • Orchestre et Chœurs de l’Opéra national de Paris
  • Prince Igor, Evgeny Nikitin
  • Iaroslavna, Elena Stikhina
  • Vladimir, Pavel Černoch
  • Prince Galitski, Dmitry Ulyanov
  • Kontchak, Dimitry Ivashchenko
  • Kontchakovna, Anita Rachvelishvili
  • Skoula, Adam Palka
  • Ierochka, Andrei Popov
  • Ovlour, Vasily Efimov
  • La Nourrice, Marina Haller
  • Une Jeune Polovtsienne, Irina Kopylova

Tarifs 2019-2020 OPÉRA NATIONAL DE PARIS : 

Tarif plein : 20€

18€ pour les détenteurs d'une carte de pré-paiement (cinéma Les Carmes)

90€ l'abonnement aux 5 spectacles de l'Opéra National de Paris ( soit 18€ la représentation)

10€ :  moins de 26 ans

7€ : moins de 14 ans

Attention les cartes de pré-paiement, tarifs habituels, contremarques et places exonérés ne fonctionnent pas sur les opéras et ballets.

Merci de votre compréhension.  

Je souhaite recevoir la programmation par email

Semaine d’Or aux Carmes ! 

Comme tous les films de ce génial et iconoclaste auteur qu’est Quentin Dupieux et que vous avez découverts aux Carmes, Le Daim, est fidèle à tout ce que vous avez pu voir de lui. Un film étonnant, déroutant, pour lequel il suffit de se laisser porter pendant 1h17. 

Buñuel après l’âge d’or, est une réjouissante découverte, un film tout aussi inattendu. Un beau portrait du génial Buñuel. Nous aimons vraiment beaucoup ! Et, sans doute, ne fallait-il pas faire autre chose que de l’image animée pour parler ce grand auteur.  

Que rajouter sur Être vivant et le savoir ? Nous vous avons dit tout le bien que nous pensions du film, toute l’admiration que nous portons à Alain Cavalier. Ceux qui sont venus à l’avant -première jeudi ont pu profiter de ce prolongement au film que nous a offert son réalisateur. A voir absolument ! 

Quant à Noureev, il faut reconnaître aux anglais leur formidable capacité à l’évocation d’une époque, à l’incarnation d’un homme qui a marqué son temps et que Ralph Fiennes film avec beaucoup de finesse. 

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter