Les Carmes
Ballet en trois actes
Dimanche 31 mai à 17h15
LE PARC
OPERA NATIONAL DE PARIS

Dans cette pièce conçue pour le Ballet de l’Opéra en 1994, le chorégraphe Angelin Preljocaj réussit un subtil équilibre entre souffle classique, porté par la musique de Mozart, et modernité de son langage chorégraphique. Les décors ciselés évoquent l’élégance et la délicatesse des jardins « à la française » et les costumes s’inspirent de ceux du siècle des Lumières. Évoluant au gré d’une carte imaginaire du Tendre, guidés par d’étranges jardiniers, les danseurs s’éveillent à l’amour, de la rencontre aux jeux de séduction, de la timidité à l’attirance, de la résistance à la douceur de l’abandon dans l’envol d’un sublime pas de deux. Aujourd’hui encore, cette œuvre intemporelle interroge le cheminement des sentiments et explore les codes amoureux.

 

Durée : 1h40 sans entracte.
Présenté par Aurélie Dupont, Directrice de la Danse de l’Opéra national de Paris

 

 

  • Musique : Wolfgang Amadeus Mozart
  • Création sonore : Goran Vejvoda
  • Chorégraphie : Angelin Preljocaj
  • Décors : Thierry Leproust
  • Costumes : Hervé Pierre
  • Lumières : Jacques Chatelet
  • Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet de l’Opéra
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Direction musicale : Yannis Pouspourikas

Tarifs 2019-2020 OPÉRA NATIONAL DE PARIS : 

Tarif plein : 20€

18€ pour les détenteurs d'une carte de pré-paiement (cinéma Les Carmes)

90€ l'abonnement aux 5 spectacles de l'Opéra National de Paris ( soit 18€ la représentation)

10€ :  moins de 26 ans

7€ : moins de 14 ans

Attention les cartes de pré-paiement, tarifs habituels, contremarques et places exonérés ne fonctionnent pas sur les opéras et ballets.

Merci de votre compréhension.  

Je souhaite recevoir la programmation par email

Semaine d’Or aux Carmes ! 

Comme tous les films de ce génial et iconoclaste auteur qu’est Quentin Dupieux et que vous avez découverts aux Carmes, Le Daim, est fidèle à tout ce que vous avez pu voir de lui. Un film étonnant, déroutant, pour lequel il suffit de se laisser porter pendant 1h17. 

Buñuel après l’âge d’or, est une réjouissante découverte, un film tout aussi inattendu. Un beau portrait du génial Buñuel. Nous aimons vraiment beaucoup ! Et, sans doute, ne fallait-il pas faire autre chose que de l’image animée pour parler ce grand auteur.  

Que rajouter sur Être vivant et le savoir ? Nous vous avons dit tout le bien que nous pensions du film, toute l’admiration que nous portons à Alain Cavalier. Ceux qui sont venus à l’avant -première jeudi ont pu profiter de ce prolongement au film que nous a offert son réalisateur. A voir absolument ! 

Quant à Noureev, il faut reconnaître aux anglais leur formidable capacité à l’évocation d’une époque, à l’incarnation d’un homme qui a marqué son temps et que Ralph Fiennes film avec beaucoup de finesse. 

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter