Les Carmes
Le retour du festival Télérama!!!
du 24 au 30 janvier 2018
FESTIVAL TELERAMA 2018

FESTIVAL TELERAMA DU  24 AU 30 JANVIER 2018 !

3,50€ la place avec le pass télérama

 

Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve (avec avertissement)

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies... 

> Vendredi 26 à 20h45 Samedi 27 à 18h, Dimanche 28 à 20h20, Mardi 30 à 14h

 

The Lost City of Z de James Gray

L’histoire vraie de Percival Harrison Fawcett, un des plus grands explorateurs du XXe siècle.
Percy Fawcett est un colonel britannique reconnu et un mari aimant. En 1906, alors qu’il s’apprête à devenir père, la Société géographique royale d'Angleterre lui propose de partir en Amazonie afin de cartographier les frontières entre le Brésil et la Bolivie. Sur place, l’homme se prend de passion pour l’exploration et découvre des traces de ce qu’il pense être une cité perdue très ancienne. De retour en Angleterre, Fawcett n’a de cesse de penser à cette mystérieuse civilisation, tiraillé entre son amour pour sa famille et sa soif d’exploration et de gloire…

> Samedi 27 à 13h30, Dimanche 28 à 15h30, Lundi 29 à 17h15

 

Logan Lucky de Steven Soderbergh

Deux frères pas très futés décident de monter le casse du siècle : empocher les recettes de la plus grosse course automobile de l’année. Pour réussir, ils ont besoin du meilleur braqueur de coffre-fort du pays : Joe Bang. Le problème, c’est qu’il est en prison…

> Mercredi 24 à 17h25, Vendredi 26 à 14h15, Samedi 27 à 21h, Mardi 30 à 19h15

 

Visages Villages de Agnès Varda et JR

Agnès Varda et JR ont des points communs : passion et questionnement sur les images en général et plus précisément sur les lieux et les dispositifs pour les montrer, les partager, les exposer.
Agnès a choisi le cinéma.
JR a choisi de créer des galeries de photographies en plein air.
Quand Agnès et JR se sont rencontrés en 2015, ils ont aussitôt eu envie de travailler ensemble, tourner un film en France, loin des villes, en voyage avec le camion photographique (et magique) de JR.
Hasard des rencontres ou projets préparés, ils sont allés vers les autres, les ont écoutés, photographiés et parfois affichés.
Le film raconte aussi l’histoire de leur amitié qui a grandi au cours du tournage, entre surprises et taquineries, en se riant des différences.

> Mercredi 24 à 15h40, Jeudi 25 à 13h15, Samedi 27 à 16h10, Lundi 29 à 15h30

 

Le Caire Confidentiel de Tarik Saleh

Le Caire, janvier 2011, quelques jours avant le début de la révolution. Une jeune chanteuse est assassinée dans une chambre d’un des grands hôtels de la ville. Noureddine, inspecteur revêche chargé de l’enquête, réalise au fil de ses investigations que les coupables pourraient bien être liés à la garde rapprochée du président Moubarak.

> Mercredi 24 à 21h45, Vendredi 26 à 16h35, Dimanche 28 à 18h15, Lundi 29 à 13h20

 

Certaines femmes de Kelly Reichardt

Quatre femmes font face aux circonstances et aux challenges de leurs vies respectives dans une petite ville du Montana, chacune s’efforçant à sa façon de s’accomplir.

> Mercredi 24 à 13h30, Jeudi 25 à 17h10, Vendredi 26 à 18h45, Mardi 30 à 21h30         

 

Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir

Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s'engueuler, se séduire mais surtout trouver l'énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l'histoire d'une renaissance, d'un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.

> Mercredi 24 à 19h40, Jeudi 25 à 15h, Dimanche 28 à 13h30, Mardi 30 17h

 

Avant-Premières

 

Les Bonnes Manières de Juliane Rojas et Marco Dutra

Clara, une infirmière solitaire de la banlieue de São Paulo, est engagée par la riche et mystérieuse Ana comme la nounou de son enfant à naître. Alors que les deux femmes se rapprochent petit à petit, la future mère est prise de crises de somnambulisme...

> Jeudi 25 à 19h15

 

Razzia de Nabil Ayouch

A Casablanca, entre le passé et le présent, cinq destinés sont reliées sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes mais une même quête de liberté. Et le bruit d’une révolte qui monte….

> Lundi 29 à 19h30

Les C(h)armélites
équipe
lieu
partenaires
À l'AfFiche
horaires
films
ProChainement
évènements à venir
films à venir
La P'tite Bobine
PratiQue
tarifs
plan d'accès
J'aime le Cinéma
J'aime le Cinéma
Je souhaite recevoir la programmation par email

Lucky, Le Lion est Mort ce soir, Cœurs Purs, Las marimbas del infierno, Bangkok Nites, In The Fade, Simon et Theodor, La Douleur, La Chasse au Lion à l’Arc… 10 inédits aux Carmes cette semaine. 10 films rien que pour vous ! Sans compter les 17 autres qui restent à l’affiche !

Nous ne tentons pas de battre un record mais simplement de vous offrir toute la beauté cinématographique de ce début d’année.  Et faisons notre possible pour rattraper notre retard et vous proposer tous ces beaux films que, faute de place, nous n’avons pu vous montrer au moment de leur sortie nationale ! Tout en restant dans l’actualité…

Prix d’interprétation à Cannes pour sa performance (oui, on peut parler de performance) Diane Kruger est magistrale dans le film de Fatih Akin. In The Fade. Comme tout bon polar, le film est aussi, et surtout, le portrait d’une Allemagne contemporaine et l’occasion de poser un certain nombre de questions que d’aucun voudraient taire…

Marguerite Duras a vécu la dernière guerre tout à la fois comme une femme dont le mari avait été déporté, comme résistante, mais aussi, comme écrivain. Lucide, étonnée, désespérée parfois, elle a, pendant ces années, tenu un journal, écrit des textes que lui inspirait tout ce qu’elle voyait, ce qu’elle vivait, les gens qu’elle rencontrait ou affrontait. Ce sont ces récits et des extraits de son journal qui ont abouti à La Douleur.

Emmanuel Finkiel dont nous avions déjà beaucoup aimé les précédents films (Voyages, Nulle Part Terre Promise, Je ne suis pas un salaud) s’est lancé dans une aventure qui semblait impossible, adapter ce chef-d’œuvre de Marguerite Duras. Et il n’y a rien de plus réjouissant que de voir une adaptation cinématographique réussie d’un grand roman.

Nous avons le grand plaisir d’accueillir Emmanuel Finkiel ce dimanche à 15h pour qu’il nous parle de son film en avant-première !

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter