Les Carmes
Ciné-Forêts-Climat - Débat/Rencontre en présence de la réalisatrice Marie-Clémence Paes
Samedi 15 Juin à 20h
FAHAVALO, MADAGASCAR 1947
Avec Transition Citoyenne Loiret et OXFAM

De Marie-Clémence Paes

À Madagascar en 1947, les rebelles insurgés contre le système colonial sont appelés fahavalo, «ennemis» de la France. Les derniers témoins évoquent leurs longs mois de résistance dans la forêt, armés seulement de sagaies et de talismans.
Les images d’archives inédites filmées dans les années 40 dialoguent avec les scènes de la vie quotidienne dans les villages aujourd'hui. Les récits des anciens et la musique hypnotique de Régis Gizavo nous transportent dans le passé pour découvrir cette histoire refoulée.#Fr/Malgache/Belg/Qatar/Cap-vert 1h30

« Un long métrage documentaire entrelace images d’archives inédites et témoignages d’anciens rebelles malgaches, posant un regard sensible sur un massacre longtemps entouré de silence. » L’Humanité

« Une mémoire menacée par le temps, dont la cinéaste assemble les éléments comme une mosaïque fragile et bouleversante. » Le Monde

Je souhaite recevoir la programmation par email

Un instant, nous étions tentés de filer la métaphore autour du titre du film de Jim Jarmusch The Dead Don’t Die, ainsi que de celui de Pedro Almodovar Douleur et Gloire. En effet, ces deux titres nous font rêver, évoquent beaucoup de choses, ne serait-ce que les films auxquels ils renvoient, avec humour pour l’un, avec gravité pour l’autre… Le Romero de la série des Zombies pour le premier, bien des films de Douglas Sirk pour le second. Mais concernant Pedro Almodovar, il faut aussi et surtout dire que ce dernier opus renvoie au meilleur de Almodovar et clôt, en tout cas temporairement, la trilogie commencée avec La Loi du Désir et poursuivie avec La Mauvaise éducation. Une fiction autobiographique pourrions-nous dire. Nous aurions mis beaucoup de Passion à filer la métaphore. Comme toujours. Comme son réalisateur Ryusuke Hamaguchi qui, après Asako et Senses, poursuit son exploration de la psyché japonaise.

On nous a aussi beaucoup demandé Lourdes. Alors nous avons fait des miracles, poussé les murs et trouvé de la place pour le film ainsi que pour Le Chant de la forêt.

Cinéma
Les Carmes
7 rue des Carmes
Orléans
02 38 62 94 79
cinema@cinemalescarmes.com
Facebook
Twitter